UN LAC POSÉ SUR… UN FLEUVE

DJI_LA_LANDE_0005

L’ile de la Lande est un lieu particulier : une étendue d’eau au milieu d’un bout de terre encré dans le lit de la Garonne. Un havre de paix et de silence. Seule la nature dicte ses lois.

La Garonne charrie du limon. C’est sa couleur caractéristique. Elle possède une charge sédimentaire (particules solides d’origine terrigène en suspension dans l’eau) estimée en moyenne à 1 700 000 tonnes de sédiments par an. Cette charge est donc en permanence remaniée par les marées à cause des courants qui alternent entre le descendant (jusant) et le montant (flot).

Ce même courant, dont l’influence se fait sentir jusqu’à La Réole, engendre une confrontation entre les eaux douces venant du bassin versant et les eaux salées venant du Golfe de Gascogne. C’est alors qu’intervient la floculation des particules d’argile.

Sur chaque rive on peut apercevoir les vignes qui donneront nos fameux vins de Graves, rive gauche et d’Entre-Deux-Mers, rive droite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s